Les beaux voyages de papi et mamie rugby, par La Dépêche

 

 RAIATEA - Ils sont les parents “fa'a'amu” des joueurs de rugby du fenua jouant dans le Sud-Ouest 

 

Georges et Danièle Vidal originaires du Lot-et- Garonne ont probable- ment un cœur en forme de ballon ovale. Depuis qu'ils ont découvert la Polynésie grâce à l'un de leurs enfants, il y a quelques années, ils n'ont pas cessé d'être les plus fer- vents “sponsors” des jeunes joueurs de rugby des équipes locales. Georges est d'ailleurs à l'origine de la création du contrat moral existant entre le rugby tahitien et le Sporting Union Agenais (SUA) où les meilleurs joueurs des clubs du fenua ont bénéficié d'une “bourse” études-sports en métropole pour progresser.

Son action ne s'est pas arrêtée à être le découvreur de talents pour le club de rugby d'Agen du Top 14, il est également devenu le papi fa’a’amu de ceux qu'il a envoyés dans le Sud- Ouest. Accompagné de son épouse Danièle, il tient à ne pas couper le cordon ombilical qui le relie avec les familles de joueurs et c'est à deux qu'ils viennent régulièrement, tous les deux ans, revoir les îles et le rugby polynésien.

Ce couple peu ordinaire s'est donc arrêté d’abord à Tahiti afin de donner des nouvelles de François Tardieu à ses feti’i. “François est passé profession- nel à Agen.” précise Georges. “Il joue au poste d'arrière, c'est un très bon élément. Le SUA compte sur lui car le 26 mars prochain nous rencontrons le club de Montpellier qui est classé 5e du Top 14, alors que nous sommes avant-derniers. Nous avons également deux joueurs originaires du Pacifique, un Wallisien et un Fidjien”.

Papi et mamie rugby ont été invités à Taha'a chez Lolita et Léo Morou où leur grand garçon Torea, 2m 05 et 105 kilos, conti- nue à se faire une belle réputation dans les clubs de Fédérale 2. “Il va quitter le club de Fleurance pour aller jouer à Cahors qui a un niveau supérieur”, a-t-il ajouté. “Nous avons deux jeunes de Raiatea qui jouent dans le club de rugby de Valence d'Agen, ils sont en Fédérale 1, ce qui veut dire que ces deux joueurs sont dans l'élite amateur, c'est l'an- tichambre des deux divisions professionnelles, le Top 14 et la Pro D2”.

Grâce à cet amour du rugby Georges et Danièle ont voyagé dans quasiment tous les archi- pels. Ils se rendent maintenant à Raivavae où la passion du ballon ovale a également permis à Tunui, un jeune de l'île, de jouer à Valence d'Agen. Et pour que l'ambiance dans le Sud-Ouest soit égale à celle des îles, ils ont créé l'association “Les amis de Tahiti du Lot-et-Garonne“ où Georges en est le président et le généreux animateur. 

Par Jean-Pierre Besse pour la Dépêche.